Evictions alimentaires : équilibre et liberté retrouvés!

Publié le par La p'tite Nénette

Trois années environ à traquer lait de vache et gluten.
Une année continue, les deux suivantes de façon plus irrégulière.
Trois année à manger avec des pensées négatives, des aliments classés bons/pas bons , trois années à focaliser sur l'alimentation des mes loulous, à suspecter une candidose chez Louloute dont les selles sont quasi tout le temps moles, une réaction orl aux produits laitiers pour Loulous si souvent enrhumé.
Trois années de disputes avec mon chéri à ce sujet, qui non, décidément ne changera pas d'un poil son alimentation.
Trois années à me mettre à part, me distinguer par ces évictions qui pèsent sur mon quotidien.

Et puis j'ai réalisé que "ça ne le faisait plus", y'avait un truc qui clochait.Trop difficile de trouver les aliments soit-disant bons pour moi, et ça pour moi c'est un indicateur important.
Quand les choses sont justes, elles se font facilement, les hasards de la vie se mettent en place comme par magie pour y contribuer.
Ce qui n'était plus le cas.
Un test de kinésio pour en avoir le coeur net : aucune incompatibilité trouvée, ni avec le lait, ni avec le gluten.
M'étonne pas, je m'y attendais.
Le même genre de test qui avait décelé ces mêmes incompatibilités 3 ans auparavant.

C'est décidé, je lâche prise. Je me simplifie la vie. Ouf...un courant de détente dans notre quotidien familial!

Et bien devinez quoi? aucun des symptômes auparavant observés lors de mes précédents écarts de régime n'est apparu, enfin, si, pendant quelques jours seulement, mais j'ai senti que je n'avais pas vraiment lâché, il en manquait encore un poil.Et depuis aucun problème.
Mais plus encore : Louloute a des selles parfaitement normales, et Loulou n'est plus enrhumé...ça fait réfléchir quand même!! Réagissaient-ils à un besoin de contrôle de ma part sur leur alimentation? car c'est bien de ça dont il s'agit si je suis vraiment honnête envers moi-même.

Alors je n'ai pas pour autant sauté sur le pain blanc ou le lait en bouteille, car je reste convaincue que la farine raffinée industrielle n'est pas la meilleure source de blé, et encore moins le liquide blanchatre embouteillé des supermarchés qui n'a plus rien du lait!!!

Et comme par hasard une amie me propose de partager une grosse quantité de farine de blé bio fraichement moulue à un prix fort raisonnable : quand je dis que les choses arrivent avec simplicité et facilité quand il se doit? et elle a la possibilité par le même "filon" d'avoir un bon fromage de qualité, je crois que je vais me laisser tenter!
Et par le même hasard alors que je me dis que ça serait sympa d'avoir une machine à pain, en voilà une annoncée à prix très sympa chez Lxxdl.

Heureusement avec le mois d'avril nous allons pouvoir recommencer à aller cueillir nos fruits et légumes (enfin surtout légumes pour l'instant) chez notre maraicher local, parce que j'avais quand même du mal avec ceux du supermarché.

A présent je fais avant tout attention à mon état intérieur lorsque je mange : détente, plaisir, car je suis convaincue qu'il vaut mieux manger un sandwich classique dans la bonne humeur et la conivialité qu'un super repas bio, ultra sain et companie seul, triste, énervé, ou dans tout autre état négatif et peu propice à une bonne assimilation.

J'ai quand même fait un bon gateau sans lait sans gluten pour mon anniversaire, parce que j'aime beaucoup cette recette, et que ces trois années m'ont permis de découvrir une trés grande variété d'aliments et de recettes que j'apprécie beaucoup pour certaines (notamment dans l'excellent livre de Valérie Cupillard : Desserts et Pains sans gluten  )
Et je suis heureuse également de tous les partages culinaires que j'ai eu avec de nombreuses personnes de mon entourage ces trois années durant, je les remercie toutes chaleureusement.

Mais ainsi va la vie, virages et remises en question réguliers pour toujours rester en accord avec soi, dans l'équilibre du moment.        

Commenter cet article