Evolution dans les familles

Publié le par La p'tite Nénette

Education, communication, j'apprends au fil des jours que le même chaos qui règne chez nous ces temps-ci se retrouve chez les uns, chez les autres, ces mêmes autres chez qui je croyais que les choses se passaient forcément mieux qu'ici (l'herbe du voisin semble toujours plus verte!!).
Et puis en fait non.
Que se passe-til? les vieux schémas d'éducation semblent avoir besoin de radicalement changer de toute urgence, les carcans anciens besoin d'exploser.
Les enfants sont plus actifs que jamais à nous faire réagir me semble-t-il, et pas moyen de les berner avec des techniques, méthodes ou toute autre béquilles qui ne change que la forme, compense, mais ne modifie pas le fond.
Mes enfants me provoquent en permanence pour m'obliger à avoir une "vrai" présence à eux, et en amont une vrai présence à MOI, être là, entière, authentique, dans l'instant présent, et gare à moi si je m'égare, il y en a immédiatement un pour me rapeler à l'ordre.
Des réseaux semblent se constituer ici et là pour se soutenir, des parents qui souhaitent se tenir la main pour aller ensemble vers l'Amour, vers des relations qui viennent du coeur, pas des livres.
L'être humain évolue, son énergie augmente, ses vibrations montent en  fréquence, ce chaos actuel est sans doute une bonne chose pour une renaissance vers autre chose, une autre humanité plus...humaine?

Alors que je cherchais un peu de soutien dans l'un de ces réseaux nouvellement créé, voici la réponse merveilleuse que j'ai reçu :

"Tu poses beaucoup de questions, mais au fond, c'est toujours le même sujet. Il s'agit de Toi et de l'expérience que tu vis avec tes enfants. Ces enfants, tu peux les voir comme des Anges à tes côtés. Ils sont purs et une partie de toi-même. Le "jeu" (dans le sens Jeu de la Vie) consiste à les voir comme un prolongement de Toi (la Vie est Une). Ils sont en quelque sorte le miroir de toi-même. Quand tu en as après eux et que tu as le sentiment que les énergies partent dans tous les sens, c'est en fait toi qui provoque cet état. Par la Loi d'Attraction, garde bien à l'esprit que tu es le créateur, par tes pensées, de tout ce qui t'arrive.

Je vais prendre un exemple pour illustrer ce propos. Tu demandes si quelqu'un a des enfants ici. C'est mon cas. Le dernier de mes enfants est un adolescent. Lorsque je suis avec lui, il est merveilleux, doux, joueur, complice, serviable, aimant, même s’il lui arrive d’être rebelle, agité, provocateur. Je ne le vois pas comme un être séparé de moi, mais comme un prolongement de moi-même. Et pourtant, c’est un enfant comme tous les autres qui a eu ses périodes « difficiles » et fait toutes les expériences des enfants de son âge. Comme tous ses camarades, il cherche sa voie, provoque ses parents et parfois nous donne du fil à retordre, comme on dit. Mais, en tant que père, je n'ai jamais de sa vie porté la main sur lui, jamais une seule fois crié après lui, et même à l'âge soit disant ingrat de l'adolescence, je vis une relation de bonheur avec lui. Il n'y a pas de mots pour décrire ce cadeau de la vie.

Pour cela, chère Anne-Rose, je l'enveloppe de tout mon amour, de toute mon attention bienveillante, à tout moment. Je partage avec lui son univers de passions et de jeux. Il me fait des confidences, il a confiance en moi et moi en lui. Nous sommes complices. En ce qui concerne l'éducation, je ne lui inculque rien. Je cherche à être l'exemple de ce que je veux lui faire découvrir dans la vie comme le respect mutuel, la base fondamentale de tout.

Mon petit secret, c'est que je ne le vois pas comme un enfant pouvant être plus petit et à corriger... je le vois comme "une grande âme" à mes côtés. Je suis honoré de sa présence dans ma vie. Je m'intéresse à lui. Si tu savais tout ce que nous avons pu faire ensemble. La liste serait interminable (musées, cinémas, vélo, rollers, natation, bateau, voyages à l'Étranger, randonnées, jardinage, travaux de bûcheron, jeux de petites voitures et de petits soldats, construction de maquettes, travaux de recherches pour les exposés à l’école, poésies, chants, spectacles, fêtes avec ses amis, concours de blagues, rires, etc, etc, etc...). Une des choses les plus importantes pour lui, c'est les jeux vidéos, comme tous ses copains. Je n'aime pas ça. Et pourtant, je lui ai offert une console Play Station. Nous passons des heures à aller choisir des nouveaux jeux vidéo et nous jouons ensemble. À ce stade, c'est lui qui m'apprend, il en sait tellement plus que moi. Et grâce à cela, je pénètre dans son univers magique. Nous tissons une confiance et un partage heureux. Pour moi, jouer à la console avec lui, ce n'est pas passer une heure à manipuler des manettes, mais à venir sur son terrain et être son invité dans son univers d'enfant qui joue. C'est absolument merveilleux !

Je m'arrête là car je ne voudrais pas prendre trop de temps à parler de mon expérience. Tes enfants, chère Anne-Rose, c'est tout pareil. Ils sont de belles âmes puisque ce sont tes enfants, une partie de Toi, toi qui aspire à l'ascension dans ces nouvelles énergies. Comment est-ce que tu les perçois ? Es-tu à l'écoute de leurs attentes, de leurs aspirations ? Vois-tu une séparation entre ton monde des adultes et leur monde des enfants ? Estimes-tu ton monde d'adulte mieux réglé, normé, rangé, que leur monde d'enfant ?

Pour moi, c'est non, nous sommes dans le même monde. Et ce monde n'est que vibrations connectées à la même Source.

Une source d'Amour alimentée d'une énergie qui porte le nom de Joie.

J'aimerais te prendre par la main et te conduire dans le monde merveilleux de tes enfants lumineux d'Amour et de Joie.

Puisses-tu Te voir au travers d'Eux.

Que la Joie soit dans ton coeur !"


Je ne doute un seul instant que ce message d'Amour sera reçu par tous ceux qui en auront besoin, car le hasard n'existe pas, alors la passeuse fait passer...

(Jessie,tu peux me contacter en privé si tu veux, je t'expliquerai.)

Commenter cet article

Nathalie 08/05/2009 13:36

Coucou Anne-Rose, je trouve ce témoignage très beau mais , il semble que cette personne ne parle que d'un enfant et quasi adulte et toi ma chérie tu en as trois et beaucoup de fatigue.Alors bien sûr je continue à penser que sans stress sans fatigue on peut beaucoup. mais les mères que nous sommes accumulent et portent tant que nous devons nous sourire avec amour intérieurement en nous reconnaissant dans ce que nous sommes et pouvons pour l'instant et certes nous accorder plus de temps personnel pour pouvoir nous poser en nous même...
cela demande de l'organisation, de la discipline ( personnellement je prends ce temps le soir,et après le repas ou mes enfants jouent )et aussi de l'argent si on veut faire une pratique régulière.
Et ça ce n'est pas si évident ....bises
Nath

La p'tite Nénette 11/05/2009 08:17


Merci pour ton soutien Nath ;-) je n'idéalise pas ce témoignage, mais je le garde précieusemnt à l'esprit.Bisous!


malvina 04/05/2009 09:30

Coucou Anne-Rose,
Je trouvais le commentaire de Jessie pertinent ; je veux bien savoir moi aussi pourquoi il a été effacé...
Malvina

La p'tite Nénette 04/05/2009 17:04


Parce que le texte, mal interprété, a été modifié à la demandeur de l'auteur cité.